10 décembre 2013 ~ 2 Commentaires

La vraie molécule miracle !

Après l’échec de l’iniparib il y a des années de cela, le monstre de l’industrie pharmaceutique Sanofi (n° 1 sur l’ancien continent français) revient en force.

Après des tests très concluants sur malades, notre entreprise partenaire, Sanofi, est prête à livrer la nouvelle au grand public. Et cette fois-ci, leur molécule baptisée BSI 201-II entend bien gommer les erreurs de sa petite sœur.

On nous assure que cette nouvelle molécule permettra de guérir les  cellules cancéreuses, de régénérer les cellules en fin de vie, mais permettra aussi l’immunité face à toute maladie infectieuse, dégénérative ou virale. A titre d’exemple, certains patients cancéreux en phase terminale ont vu toute forme de cancer disparaître après seulement 2 jours de traitement.

Le produit devrait être commercialisé sous forme de médicament dans les jours à venir. Seule zone d’ombre, le prix reste encore incertain et pourrait s’avérer, d’après le directeur de Sanofi, «très élevé». Il termine en disant que «l’invincibilité aura un prix».

Après l’échec des cellules souches, c’est une nouvelle piste qui s’ouvre vers la vie éternelle.

2 Réponses à “La vraie molécule miracle !”

  1. Ce traitement est le début d’une ère nouvelle. Les laboratoires de Sanofi sont très efficaces. Bien qu’élevé, le prix reste un détail face au fait que la vie pourra enfin être éternelle.

    Dernière publication sur Louise Bernicot : Le début d'une guerre civile sans merci

  2. Des aigles invulnérables!? Et puis quoi encore? Non contents de vivre dans des palaces de verre et de marbre, perchés dans les étoiles, ils s’octroient désormais la vie éternelle pour une poignée de billets?

    Dernière publication sur Antoine Zvratz : Plan d'attaque


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Get Your 2013 Hostgator Cou... |
Weight Reduction Pointer To... |
Review: Five Things You????... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gaylelyrb
| Lessvtauvsinet
| Courssowanmetz